illu_pib

A l’occasion de la publication du nouveau taux du prêt immobilier bonifié (PIB), Frédérique Jarry, responsable du pôle logement au bureau de l’action sociale (secrétariat général de la DGAC) présente ce dispositif.

« Acquérir un logement ou effectuer des travaux de gros œuvres impose d’engager des frais très importants, aussi, l’action sociale a mis en place une aide sous la forme d’un Prêt immobilier bonifié (PIB). »

Qu’est-ce qu’un prêt bonifié ?

En 2017, le bureau de l’action sociale a renouvelé le marché PIB avec la Banque Française Mutualiste (BFM).

La DGAC prend en charge une bonification de 2 ou 3 % du taux d’intérêt proposé par la BFM en fonction des ressources du foyer.

Pour vous donner une idée, depuis le 1er janvier, la BFM applique un taux de 1,50 %. Par conséquent, l’agent qui fait une demande de PIB aujourd’hui n’a pas d’intérêts à rembourser. Ce taux, réévalué tous les 6 mois, est consultable sur le site internet de l’action sociale, alpha-sierra.org.

Qui peut prétendre à un prêt bonifié ?

Tous les agents titulaires de la DGAC ainsi que certaines autres catégories de personnels répondant aux critères du PIB. Les personnels Météo France disposent de leur propre PIB.

Dans quels cas peut-on solliciter un PIB ?

Ce prêt est destiné à financer une construction, une acquisition, un rachat de soulte, des travaux de gros œuvre directement liés à l’habitation. Dans tous les cas de figure le PIB est octroyé exclusivement dans le cadre d’une résidence principale.

Des travaux de gros œuvre, ça veut dire quoi exactement ?

Il s’agit de trois types de travaux.

  • les extensions (faisant l’objet d’un accord préalable ou d’un permis de construire en mairie),
  • les travaux d’économie d’énergie, d’assainissement, de réfection de toiture, ou de murs extérieurs
  • et les travaux d’amélioration des conditions de sécurité.

Et quel montant peut-on empunter ?

Les montants se situent entre 7 500 € minimum et 30 000 euros maximum (15000 € maximum pour les agents de la zone 2 et 30000 € maximum pour les agents de la zone 1*).

Pour vous, quels sont les avantages de ce prêt ?

En fonction du taux en cours, ce prêt permet une prise en charge partielle ou totale des intérêts.  Obtenir 30 000 euros à taux zéro peut être déterminant dans la décision d’achat. De plus, il n’y a pas de frais de dossier.

Avez-vous des conseils à donner aux futurs emprunteurs ?

J’invite les potentiels acquéreurs à se rapprocher du pôle logement du bureau de l’action sociale pour toute précision.

Nous sommes en effet dans une période propice à l’emprunt, les taux d’intérêt sont bas et l’aide de la DGAC conduit aujourd’hui à proposer un prêt sans intérêt.

Et dans le futur ?

Deux grandes évolutions sont actuellement en cours d’élaboration avec la BFM**

Tout d’abord un simulateur de prêt spécifiquement étudié pour les agents DGAC. Il permettra de réaliser une estimation du coût de son remboursement mensuel (déterminé en fonction des caractéristiques de son prêt : le montant, la durée et la bonification).

Puis, pour les agents ayant obtenu l’autorisation administrative délivrée par notre pôle, sésame indispensable, une seconde application permettra de  souscrire son prêt en ligne auprès  de la BFM et de joindre l’ensemble des documents nécessaires. Cette simplification de la procédure permettra de réduire les délais de traitement.

Bien entendu, les agents qui le souhaitent pourront toujours adresser leur demande de prêt par courrier.

 
*Zone 1 : Ile de France, DSAC Nord, DSAC Nord-Est, DSAC Sud-Est et Châteauroux
 Zone 2 : autres DSAC, DOM et St Pierre et Miquelon
** mises en ligne lors du 1er semestre 2018, ces deux nouvelles applications seront accessibles depuis le site internet  alpha-sierra.org
 

En savoir +

Consultez le dossier complet pour une demande de prêt

Consultez l'ensemble des prestations sociales proposées

Source de l'article: 
Bureau de l'action sociale