illu_compost (c) nareeta martin

Du gaspillage alimentaire depuis le champ jusqu'à l'assiette. Le 16 octobre est la journée anti-gaspillage.

Dans le cadre de la journée de lutte contre le gaspillage alimentaire, le bureau de l'action sociale  (ASIC) vous propose des recettes anti-gaspi.

Servez-vous !

La carotte dans tous ses états
et
Le pudding de l'auberge

Salade chaude d'automne et graines de courge grillées
et
Pain perdu maison, compoté de poire glace vanille bourbon

 

Si le consommateur est souvent le premier à être pointé du doigt, la question concerne en réalité l'ensemble des acteurs et filières de l'alimentation. Selon une étude de l'ADEME de 2016, 18% de la production alimentaire destinée à la consommation humaine serait gaspillée chaque année. Ce gâchis se répartit comme suit :

  • 32% pour la production agricole
  • 21% pour la transformation
  • 14% pour la distribution
  • 14% pour la restauration (collective et commerciale)
  • 19% pour la consommation à domicile.

Ainsi, tous les secteurs d'activités sont concernés et génèrent du gaspillage à leur niveau pour différentes raisons :

  • surproduction
  • critères de calibrage
  • rupture de la chaîne du froid
  • mauvaise gestion des stock
  • inadéquation entre l'offre et la demande, etc.

Mais chacun d'entre eux a un rôle à jouer et dispose aussi de marges de manoeuvre considérables pour le réduire.

 

Source de l'article: 
www.fne.asso.fr